La Chine menace de bloquer les importations d’iPhone - Marketing du Net : Actualité, analyses, dossiers, tendances

Post Top Ad

La Chine menace de bloquer les importations d’iPhone

La Chine menace de bloquer les importations d’iPhone

Share This
La Chine menace de bloquer les importations d’iPhone

Parmi les promesses du quarante-cinquième président des Etats-Unis, une hausse des droits de douane. Trump veut favoriser les entreprises américaines, la Chine en profite pour le menacer indirectement.Pour forcer la Chine à « arrêter la tricherie« , Trump a proposé d’imposer 45 % de taxe d’importation aux entreprises américaines, ce que l’on appelle les droits de douane. Plus précisément, Trump avait déclaré : « si la Chine n’arrête pas ses activités illégales, incluant le vol de secrets commerciaux américains, j’utiliserais tout pouvoir présidentiel légitime pour remédier à des différents commerciaux; incluant l’application de droits de douane« .


Le futur président des États-Unis est déjà menacé par la presse nationale chinoise : après avoir fait campagne sur la lutte contre l'économie chinoise, Donald Trump reçoit des avertissements venus d'un pays indispensable à l'économie américaine.

La presse nationale chinoise se fait l’écho des discussions du gouvernement au sujet de Donald Trump. Celui-ci n’a jamais mâché ses mots pour dénoncer la politique économique de la Chine ainsi que les accords sino-américains, accusant le pays d’avoir ruiné les États-Unis et nommant Beijing comme étant responsable du « plus grand vol de l’histoire du monde ». Sans parler du fait que Trump considère que le réchauffement climatique est un complot chinois.

Alors que Donald Trump va devenir président des États-Unis, la Chine commence son offensive préventive de manière peu diplomatique. Le Global Time, titre de presse national contrôlé et édité par le gouvernement, écrit dans un édito que le futur président « sera condamné pour son insouciance, son ignorance et son incompétence. » Donald Trump a en effet promis pendant sa campagne de taxer toutes les importations venues de Chine à 45 % afin de punir Beijing et ses politiques.


Or la presse nationale chinoise explique que si le président se risquait à une telle taxation, le pays y répondrait immédiatement par des contres mesures similaires, et une approche  « dent pour dent » dans la politique d’importation de la Chine.

Le quotidien souligne ainsi l’importance de la Chine dans l’achat des produits venus des États-Unis. Le pays asiatique est en effet le destinataire de plus de 7 % du total des exportations américaines, juste derrière le Canada et le Mexique.

« oeil pour oeil, dent pour dent »


Un des responsables chinois a annoncé au Global Times, que la République populaire pratiquerait le « oeil pour oeil, dent pour dent », et choisirait tout simplement de cesser d’acheter des produits américains. Apple est visé, avec plus de 16 % de parts de marché en Chine, cela représente des millions d’iPhone vendus. Plus globalement, c’est tout le commerce sino-américain qui serait paralysé.

Pour le moment, il s’agit d’une simple menace. Le président chinois Xi Jinping a néanmoins félicité Donald Trump pour sa victoire aux élections présidentielles, juste après l’annonce. L’éditorial publié dans le journal d’Etat chinois est plutôt direct : « (…) un certain nombre d’industries américaines sera compromis. Enfin, le nouveau président sera condamné pour son insouciance, son ignorance et son incompétence.« .

Evidemment, Apple n’est pas la seule entreprise visée, néanmoins c’est l’exemple utilisé dans l’éditorial.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Bottom Ad