Nike débarque directement ses baskets sur Amazon
Nike débarque directement ses baskets sur Amazon

Vendre directement sur le site élimine un intermédiaire entre Nike et le consommateur, permettant à l'entreprise de mieux contrôler les prix. Après des années de refus, Nike a finalement cédé: l'équipementier va commencer à vendre directement ses baskets sur Amazon.com, une réponse à la baisse de ses ventes et au retour en force d'Adidas et Under Armour.



Les grandes marques peuvent-elles encore résister à Amazon et se passer du numéro un mondial du commerce en ligne (136 milliards de ventes en 2016) pour écouler leurs produits ? Réponse négative si l’on en juge par la volte-face de Nike annoncée jeudi soir : après des années de refus, le numéro un mondial des équipementiers sportifs a finalement cédé aux avances d’Amazon.com pour y vendre directement ses baskets. «Nous allons vendre un nombre limité de produits sur Amazon», a tempéré jeudi son PDG Mark Parker, évoquant une «expérience pilote». 

Mais pour le marché du commerce de détail en plein bouleversement outre-Atlantique tout comme en Europe, cette décision du géant américain du sport sonne comme l’aveu qu’Amazon est devenu incontournable dans la distribution des marques, quelle que soit leur notoriété et leur puissance. «Ce n’est que le début. Au fur et à mesure que le projet va avancer nous allons voir avec eux si nous étendons le partenariat», a précisé prudemment Trevor Edwards, responsable de la marque, précisant que cette mesure fait partie de la nouvelle stratégie, dont les premiers points avaient été dévoilés début juin.

Outre ses baskets, la marque à la Virgule (The Swoosh) va proposer ses accessoires et ses vêtements sur la plateforme mais elle s'est refusée à dire si l'offre allait également concerner les articles haut de gamme. Il s'agira de produits de moyenne gamme, assurent les analystes de la maison Canaccord.

Nike a par ailleurs annoncé jeudi des résultats meilleurs que prévu lors de son exercice fiscal 2017 clos fin mai.

Il a notamment enregistré une hausse du bénéfice net de 12,8% à 4,24 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 34,35 milliards de dollars, en hausse de 6% sur un an.

AFP

MDN

Charlie Mens

CEO Marketingdunet.com et Chef de la rédaction, je zappe entre marketing Digital,E-CRM,Cloud,Social Média et l'E-Merchandising et les sites du E-marketing, je partage ma veille sur @marketingdunet et sur Marketingdunet.com ..

Donnez votre feedback:

0 comments: