Microsoft et Amazon lancent chacun une nouvelle enceinte connectée. Le premier se lance, le second conforte la sérieuse avance qu’il a pris sur ce marché naissant.
Microsoft et Amazon relancent la guerre des Entreprises intelligentes

Microsoft et Amazon lancent chacun une nouvelle enceinte connectée. Le premier se lance, le second conforte la sérieuse avance qu’il a pris sur ce marché naissant.
Ils sont pratiquement inconnus en France, et pourtant se joue autour d’eux une compétition féroce de la part des plus grands acteurs de la Silicon Valley. Qu’ils s’appellent Google Home ou Amazon Echo, ces appareils dirigés par la voix – qui permettent de lancer un titre musical, appeler un taxi, commander l’installation domotique de son domicile ou effectuer un achat en ligne – gagnent progressivement du terrain dans les foyers américains. L’annonce faite par Amazon, mardi 9 mai, du lancement d’une nouvelle version de son produit phare, l’Amazon Echo Show, témoigne encore une fois des ambitions de ces grandes entreprises à préempter ce marché.

C'est la dernière addition à ce qui devient une véritable gamme de produits pour le géant de la distribution en ligne Amazon : ses enceintes connectées. Après avoir fait un carton dès 2015 avec Amazon Echo , sorte de majordome électronique se présentant sous la forme d'un cylindre bardé de micros, de hauts-parleurs et d'intelligence artificielle, puis avec son petit frère Echo Dot, Amazon a dévoilé, ce mardi, Echo Show .

Comme les autres enceintes du groupe, elle a vocation à s'installer dans le salon et à écouter en permanence ce qui se passe autour d'elle pour détecter le mot clef « Alexa », qui précède toute requête d'un utilisateur.

Grâce à la puissance informatique du géant américain, l'enceinte traduit la commande vocale en texte, l'analyse et y apporte instantanément la réponse appropriée, qu'il s'agisse d'énoncer le programme télé du soir ou de passer commande pour une pizza hawaïenne grande taille.

Microsoft lève le voile sur Invoke

Seule différence majeure avec ses prédécesseurs, le nouveau terminal est muni d'un écran, qui doit lui permettre d'afficher du contenu YouTube, passer des appels vidéo ou encore afficher les paroles des chansons diffusées via l'enceinte.

Etait-ce pour voler la vedette dernier-né de Jeff Bezos  ? Lundi, en amont de sa grande conférence Build, Microsoft a levé le voile via son blog sur sa propre enceinte connectée, baptisée Invoke et développée en partenariat avec Harman Kardan, une filiale de Samsung.

Il reste de la place pour la concurrence

Racheté 8 milliards de dollars par le Sud-Coréen en novembre dernier , Harman Kardan a mis au point le matériel qui fonctionnera avec Cortana, l'assistant intelligent "made in Microsoft" ainsi que des services de Skype afin de permettre à l'utilisateur de téléphoner.

Mais si cette arrivée de Microsoft était attendue, c'est bien Amazon qui, pour l'heure, se taille la part du lion sur ce marché encore naissant. Les enceintes connectées du groupe de Jeff Bezos s'arrogeraientt 70,6% du marché américain, loin devant Google Home (23,8%), selon une étude du cabinet EMarketer.

Tweet 

En savoir plus sur lesechos.fr
MDN

Charlie Mens

CEO Marketingdunet.com et Chef de la rédaction, je zappe entre marketing Digital,E-CRM,Cloud,Social Média et l'E-Merchandising et les sites du E-marketing, je partage ma veille sur @marketingdunet et sur Marketingdunet.com ..

Donnez votre feedback:

0 comments: