Souq.com : l'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient - Marketing du Net : Actualité, analyses, dossiers, tendances

Post Top Ad

Souq.com : l'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient

Souq.com : l'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient

Share This

Souq.com : l'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient


Le groupe américain a annoncé le rachat de la boutique en ligne arabe Souq.com pour un montant non communiqué. Il s’offre ainsi un accès direct à des marchés au potentiel de croissance très importants comme les Emirats arabes unis et en Arabie saoudite où il est très actif.

Amazon prend ses marques au Moyen-Orient et mise sur le décollage de l’e-commerce dans cette région du monde. En effet, l’e-marchand a annoncé l’acquisition de Souq.com, qui se présente comme le plus grand distributeur en ligne et la plus grande place de marché au Moyen-Orient avec plus de 8 millions de produits sur sa plateforme, pour un montant qui n’a pas été divulgué. 
 
Cette opération, qui sera finalisée dans le courant de l’année, permettra à Souq.com « de continuer à se développer grâce à Amazon, et de proposer plus de produits à nos clients dans le monde entier », a indiqué l’entreprise par voie de communiqué. « C'est un accomplissement pour nous », assure sur le site Souq.com son CEO, Ronaldo Muchawar (photo ci-contre). Ce dernier a fondé l’entreprise en 2005, et affirme enregistrer environ 45 millions de visites par mois au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, mais plus particulièrement aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite où il est très actif.

Souq.com : l'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient


De son côté, Amazon affirme partager le même ADN que Souq.com. « Nous sommes tous les deux motivés par les clients, l’invention et la vision au long-terme », a déclaré Russ Grandinetti, vice-président en charge de l’international chez Amazon. « Souq.com est un pionnier de l’e-commerce au Moyen-Orient, et a su crée une excellente expérience d’achat pour ses clients. Nous apprendrons les uns des autres, et Amazon apportera son soutien par la technologies et ses ressources globales ». En 2016, Amazon a enregistré 136 milliards de dollars (126 milliards d’euros) de ventes en ligne, contre 107 milliards de dollars (99,3 milliards d’euros) soit une hausse de 27% par rapport à 2015. Il a en outre généré 2,4 milliards de dollars de bénéfice net contre 596 millions de dollars l’an passé.

A lire aussi notre article :
Source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Post Bottom Ad