Snapchat arrive au  seuil de 33 milliards $


La plateforme de diffusion de contenus vidéo éphémères espère y lever trois milliards de dollars pour financer la suite d'un développement... exponentiel : l'an dernier, elle a encaissé des revenus de 404,5 millions de dollars, contre 58,7 millions en 2015. Et la plateforme a creusé ses pertes à 515 millions de dollars, après 373 millions en 2015. D'où le commentaire acerbe d'un gérant à l'issue d'une présentation à Londres : un " cocktail (...) de valorisation insensée, de fondamentaux douteux et de gouvernance faible" !

Après les réalisations les plus importantes de la société émergente par le biais de cette IPO, qui décrit un succès par la plupart des analystes:

- Il a été jeté le prix de vente d'actions de 17 $ par action, tel que défini par la société, mais le prix a bondi à 24 $ en raison de la forte participation des investisseurs et des commerçants dans le marché boursier
- Il a été prévu pour obtenir 3,4 milliards $ en vendant 200 millions d'actions au prix de 17 $ pour une, mais cette valeur a augmenté à 4,8 milliards $
 - La valeur de la société a augmenté sur le marché de la prévision initiale (24 milliards $) à 33 milliards de dollars.

Cela a bénéficié des fondateurs de la société Bobby Murphy et Evan Spiegel de l'introduction en bourse en vendant une bonne quantité de stock qu'ils possèdent l'entreprise, où Evan a obtenu 272 millions $ grâce à la vente d'une partie de ses actions, et encore détient des actions évaluées à environ 3,6 milliards $ selon le rapport, qui a été publié sur le site spécialiste de MarketWatch.

En effet malgré ses 158 millions d’utilisateurs actifs chaque jour, Snapchat ne cesse de perdre de l’argent depuis son lancement en 2011. En 6 ans, l’application cumule 1,2 milliards de dollars de perte, dont 515 millions rien qu’en 2016 !

Ne bénéficiant que de la publicité pour seule source de revenus, la société cherche donc à diversifier ses activités depuis quelques temps. C’est dans cette optique qu’elle a récemment annoncé le lancement des Spectacles, des lunettes connectées permettant de partager du contenu vidéo. Si pour le moment la commercialisation du produit est confidentielle, nul doute qu’elle devrait être étendue à grande échelle dans les mois qui viennent. Et, avec l’entrée en Bourse de Snap prévue pour mars, bénéficier d’un coup de pub bienvenu.




MDN

Charlie Mens

CEO Marketingdunet.com et Chef de la rédaction, je zappe entre marketing Digital,E-CRM,Cloud,Social Média et l'E-Merchandising et les sites du E-marketing, je partage ma veille sur @marketingdunet et sur Marketingdunet.com ..

Donnez votre feedback:

0 comments: