Facebook et Twitter menacé d'une amende par l'UE Des géants de l’Internet tels que Facebook, Google et Twitter risquent de se voir infliger d’importantes amendes par l’UE qui les accuse d’avoir violé les droits du consommateur. Les entreprises auront un mois pour modifier leurs conditions générales d’utilisation. Les autorités de l'Union européenne ont accusé les trois sociétés américaines que sont Facebook, Google et Twitter d'avoir violé les droits du consommateur, et leur ont expressément demandé de mettre leurs services en conformité avec la législation européenne.
Facebook et Twitter menacé d'une amende par l'UE


Des géants de l’Internet tels que Facebook, Google et Twitter risquent de se voir infliger d’importantes amendes par l’UE qui les accuse d’avoir violé les droits du consommateur. Les entreprises auront un mois pour modifier leurs conditions générales d’utilisation.
Les autorités de l'Union européenne ont accusé les trois sociétés américaines que sont Facebook, Google et Twitter d'avoir violé les droits du consommateur, et leur ont expressément demandé de mettre leurs services en conformité avec la législation européenne.

Il est à noter qu'en décembre 2016, l'UE a adressé un courrier à ces entreprises en les informant que certaines des conditions existantes violaient le droit des consommateurs.

Les autorités européennes demandent à Google, Facebook et Twitter de revoir leur conditions d'utilisation afin de respecter les règles de protection des consommateurs. Faute de quoi, elles leur infligeront une amende.


L'UE menace de mettre Facebook, Twitter et Google à l'amende


La Commission européenne accuse Facebook de lui avoir fourni «des informations trompeuses» lors de l'enquête menée en 2014 sur le rachat du service de messagerie WhatsApp. Elle pourrait lui infliger une amende, a-t-elle annoncé.

Cette procédure n'aura cependant «pas d'incidence» sur le feu vert accordé à l'opération, précise mardi la Commission.

Facebook avait assuré, lors de l'enquête, «qu'elle ne serait pas en mesure d'associer automatiquement (...) les comptes d'utilisateur des deux sociétés», ce qu'elle a pourtant fini par faire en août 2016, explique la Commission, qui a adressé une «communication des griefs» à l'entreprise américaine.

«A ce stade, la Commission craint donc que Facebook ait fourni, délibérément ou par négligence, des informations inexactes ou trompeuses», poursuit-elle. Les services européens de protection des consommateurs ont demandé aux géants de l'internet, Facebook, Google et Twitter , de modifier leurs conditions générales d'utilisation sous peine d'une amende, rapporte une source informée jeudi.

Les autorités européennes ont adressé en décembre un courrier aux trois sociétés américaines leur précisant que certaines des conditions existantes enfreignaient le droit protégeant les consommateurs de l'Union européenne.Bruxelles souhaite notamment que les trois sociétés améliorent leurs services afin de lutter contre la fraude et contre les arnaques en ligne.

Pouvoir excessif


Certaines des conditions dénoncées par les Européens empêchent les utilisateurs de saisir la justice de leur pays et les obligent à porter leur contentieux devant les tribunaux de Californie, siège de trois entreprises.D'autres critiques concernent le manque d'identification claire des contenus sponsorisés ou l'obligation pour le consommateur de renoncer à certains droits fondamentaux comme celui d'annulation d'un contrat.

Les Européens estiment également que les trois sociétés disposent d'un pouvoir excessif dans l'appréciation du caractère acceptable des contenus mis en ligne par les utilisateurs, selon le courrier consulté par Reuters.

Amendes


Les responsables de Facebook, Twitter et Google ont eu des entretiens constructifs avec les autorités européennes jeudi et ont proposé certains aménagements pour résoudre ces problèmes, indique-t-on de même source. La Commission européenne, qui soutient cette initiative, dispose du pouvoir d'imposer des amendes en cas de litige avec des entreprises. Les responsables de ces trois sociétés américaines ont déjà proposé certains aménagements à l'UE pour résoudre les problèmes existants.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »
MDN

Charlie Mens

CEO Marketingdunet.com et Chef de la rédaction, je zappe entre marketing Digital,E-CRM,Cloud,Social Média et l'E-Merchandising et les sites du E-marketing, je partage ma veille sur @marketingdunet et sur Marketingdunet.com ..

Donnez votre feedback:

0 comments: