TRENDING NOW

Portail d'informations et de services à destination des professionnels du marketing sur internet avec l'actualité, des tribunes d'experts..
Zuckerberg se prépare-t-il à remplacer  Trump


Créer un réseau social, faire fortune, influer sur l’opinion et s’entourer de politiciens… pour se faire élire à la tête de la plus grande puissance mondiale ? Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook et milliardaire philanthrope, accumule les indices laissant présager une politisation de son action. Selon le site Politico, le PDG du réseau social âgé de 33 ans et sa femme Priscilla Chan viennent de recruter Joel Benenson, le grand manitou des sondages des Clinton. Officiellement pour un job de consultant au sein de la fondation philanthropique du couple : la Chan Zuckerberg Initiative dont le but est de «Faire évoluer le potentiel humain et promouvoir l’égalité des chances».
Portail d'informations et de services à destination des professionnels du marketing sur internet avec l'actualité, des tribunes d'experts..
La Chine menace de bloquer les importations d’iPhone

Parmi les promesses du quarante-cinquième président des Etats-Unis, une hausse des droits de douane. Trump veut favoriser les entreprises américaines, la Chine en profite pour le menacer indirectement.Pour forcer la Chine à « arrêter la tricherie« , Trump a proposé d’imposer 45 % de taxe d’importation aux entreprises américaines, ce que l’on appelle les droits de douane. Plus précisément, Trump avait déclaré : « si la Chine n’arrête pas ses activités illégales, incluant le vol de secrets commerciaux américains, j’utiliserais tout pouvoir présidentiel légitime pour remédier à des différents commerciaux; incluant l’application de droits de douane« .
Portail d'informations et de services à destination des professionnels du marketing sur internet avec l'actualité, des tribunes d'experts..
Apple se retire aux exigences de Pékin


*C’est l’énième marque du tour de vis des autorités chinoises pour réprimer le Web. Samedi, à la demande de Pékin, Apple a fait retirer de son App Store chinois tous les VPN, ces logiciels dit «réseaux privés virtuels», qui permettent de contourner la censure des sites interdits sur l’Internet chinois comme Google, YouTube, Facebook, mais aussi les sites des médias. «Nous avons reçu l’ordre de retirer des applications de VPN en Chine, qui ne respectent pas les nouvelles régulations, s’est immédiatement justifiée la firme américaine dans un communiqué cité par le New York Times. Ces applications restent disponibles partout ailleurs.»